Annecy.

Festival International du Film d'Animation.

Elise et Marjolaine.

Fooooow.

 

C'était prévu d'y aller trois, quatre jours (j'dis trois-quatre parce que je me rappelle plus trop). En bus camping. Un vieux T3 Westfalia.

 

 

 

annecy01-copie-1.jpg

 

 

 

 

Evidemment, je conduisais. (Elise, c'était trop dangereux). C'est assez fou comme on se sent petite au volant d'une chenille pareille.

C'est le bus à ma maman. Elle me l'a prêté. On était parties pour faire 1h30 de route. Lausanne-Annecy. Pof. Disons 2h15, avec ce bus.

 

 

 

 

ça fait du bruit. C'est rigolo. Moi j'aime bien quand ça fait du bruit.

 

 

 

 

 

 

Pis tout d'un coup, après la dur traversée de la ville, 20 minutes de trajet

 

 

 

annecy03-copie-1.jpg

 

 

Une vieille dame eut l'amabilité de me faire remarquer que de 1) je n'avançais plus, et que de 2), ça puait.

 

 

On n'avait pas quitté la Suisse. Hop hop TCS. Un dépanneur. 45 minutes. L'embrayage nous a quitté. "Oooow on va vous r'morquer, vous faites moins qu'deux tonnes ! HA HA HA  ! J'parle du bus ! HA HA HA !". (c'est un dépanneur, hein).

 

 

 

C'était marrant j'avais jamais roulé avec mon véhicule derrière moi. J'avais l'impression d'être poursuivie par ma propre voiture.

 

 

        annecy04.jpg

 

 

 

 

 

 

 

D'après ce qu'on a compris avec Elise

 

 

 

 

 

 

 

annecy05

 

 

 

 

Il avait déjà démoli plusieurs véhicules qu'il transportait mais que c'était pas grave.

 

 

 

 

Bref on est arrivé au camping du festival avec 5 heures de retard, une tente, et deux plaques de chocolat. Les suisses savent se faire pardonner.

 

 

 

 

 

annecy06.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On a eu des voisins charmants qui ont bien su nous expliquer la reproduction animale.

 

 

 

 

annecy07.jpg

 

 

 

 

 

Pis finalement, le festival, avec nos journées à 10h de films par jour, qui nous avaient transformées en myxomycètes géantes.

 

annecy08

 

 

 

Non, c'était bien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil